Axcime et l’esperluette

logo_axcimeSavez-vous ce qu’est une « esperluette » ?

J’ai découvert ce joli mot il y a quelques années, grâce à Marie et son salon de thé ainsi nommé. Un lieu gourmand propice à l’intimité. Avec soi, avec ceux qui sont là, et avec mes amis que j’aime ici retrouver pour continuer à tisser ce lien sans fin de l’amitié.

C’est ainsi que j’ai découvert « l’esperluette » qui a avoir avec le « lien » puisqu’il s’agit du « et » plus communément connu par le logogramme  « & ». Cette conjonction de coordination qui peut passer inaperçue, qui est aussi petite qu’elle est fondamentale puisqu’elle permet de lier et de relier, de mettre en relation.

C’est ainsi que j’ai choisi aussi de l’associer à axcime, mon entreprise,  dont le métier est le conseil en Relations Humaines. Puisque c’est le coeur de mes actions que de m’occuper des « liens » et des « relations » au sein des entreprises. D’apprendre aux femmes et aux hommes à communiquer, aux dirigeants et aux managers à diriger, animer et fédérer, en donnant de l’amour à leurs équipes.

Lire la suite « Axcime et l’esperluette »

Le coaching c’est du vent

Je suis en pleine campagne dans un coin perdu magnifique, en train de visiter l’atelier de mon cousin.

Il est « Maître ferronnier ». Quel beau nom ! Je suis charmée. Et également épatée par ce qu’il est en train de me montrer. Il a de l’or dans les mains.

Il fabrique des gloriettes pour orner les parcs des châteaux, des rampes d’escaliers, des balustrades…avec goût et authenticité. Il me montre tous ses outils pour dessiner, couper, tailler, sculpter.

Un art. Et je suis émerveillée.

Je sens alors monter en moi un certain désarroi. Moi qui n’ai jamais rien su faire de mes dix doigts. Qu’est ce que je fais moi ?… Du vent !

Je ne suis pas très enchantée de ma trouvaille ! Comme si cela faisait des années que je cherchais à matérialiser ce que je fais. Que ce soit concret, palpable et que je puisse l’expliquer aisément. Qu’il en reste quelque chose.

Peut-être d’ailleurs ce qui me pousse à écrire ? Comme pour laisser l’empreinte de ce vent quelque part.

Puis tout doucement je me mets à réfléchir sur le vent.

Après tout à quoi sert-il, ce vent ? Lire la suite « Le coaching c’est du vent »

C’est quoi ton talent ?

Il est là devant moi alors que je viens de leur demander d’apporter pour la prochaine fois un objet qui symbolise leur talent de coach dans leur fonction de dirigeant.

Droit dans les yeux, comme un défi, devant les 8 autres membres de son équipe, il lance :

« Et toi, c’est quoi ton talent de coach ?, qu’est-ce que tu apporterais ? »

Je n’en sais rien, bonne question !

J’ai devant moi 1h30 de voiture, cela tombe bien.

Et puis tout à coup, comme une évidence, je sais que j’apporterais des oeufs. Des oeufs de poule.

Car un jour, j’ai demandé à l’un de mes clients que j’accompagnais en coaching individuel de mettre des oeufs dans ses poches, pour de vrai. Des oeufs de poule que j’avais apportés. Lire mon billet OSER.

Parce que lorsque l’on marche sur des oeufs, on n’ose pas. J’ai alors utilisé cette métaphore pour aider mon client à oser. En osant dans la relation de coaching, je lui ai permis d’oser également. Lire la suite « C’est quoi ton talent ? »

Petite fille

Petite_fille_christele_perrot En ce matin d’hiver, elle se sent comme emportée par un vent de légèreté.

Nue comme un ver, au rythme d’une musique endiablée, sur son lit, elle se met à danser et sauter.

Petite fille. Insouciante.

Petite fille qui tente d’attraper, de toucher toujours plus-haut pour peut-être… voler ! Elle saute, virevolte le long des baies vitrées…

Quand soudain, figée, elle se retrouve, nue, face à face, avec le couvreur de la maison d’à côté venue sans doute réparer le toit ébranlé…

Quelle idée en ce matin d’hiver gelé, de se promener ainsi sur un toit éventré…Comment pouvait-elle l’imaginer ?!

Alors elle se mit à éclater de rire à gorge déployée…

Et puis à penser que, peut-être, grâce à ce moment de légèreté… elle a pu ainsi l’émoustiller..voire le réchauffer…en ce matin gelé… sur un toit abimé.

Elle et moi ? main dans la main… pour jouer et papillonner !

Comment s’exprime la petite fille ou le petit garçon qui est en vous ?

Regard pour un effet miroir

Miroir_regard_christeleperrot "Miroir, oh mon beau miroir, dis moi que je suis la plus belle ! oui tu es très belle mais…"

Elle est là, perdue. Elle ne sait pas et elle n'a jamais su. Ou si, elle sait faire ce que chacun attend d'elle. Sourire quand il le faut. Travailler comme il se doit. Ecouter. Se taire. Tous ces regards tournés vers elle et qui guident chacun de ses pas. 

Certains, elle va même les chercher pour y adhérer, les épouser…et chaque matin se lever. Mais alors que certains de ses regards, un beau jour disparaissent, elle sombre. Au point de ne plus pouvoir se lever. Car pourquoi ? Vers quoi ? Elle n'en sait rien. C'est le vide, la descente, elle plonge….jusqu'où ? 

Puis, comme rappelée par la Vie, progressivement, tout doucement, un pas devant l'autre, elle s'éveille. Le temps est encore très gris et orageux, noir même. Mais poussée par une force souterraine, elle y va guidée par une petite voix intérieure qui, elle, semble savoir.

Et puis la Vie lui offre un beau miroir. Un miroir très spécial, en or celui-ci, qui ne casse pas, immuable et précieux. Qui ne peut pas disparaître.

Lire la suite « Regard pour un effet miroir »

Coaching pour un regard

Coaching pour un regard Elle est là. Debout devant moi. Et je la trouve belle.

D'une infinie douceur. Humble. Réfléchie. Curieuse. Perspicace. Profondément humaine et sensible. A l'écoute. Discrète. Souriante et gaie pour des moments choisis.

Comme un vase qui pourrait se casser au son d'un ton un peu trop élevé, je sens chez elle cette grande fragilité.

De maquillage, elle n'en a point.

De couleur, elle n'en a point… ou si, mais neutre.

Elle est là, à la fois présente et transparente.

Je la regarde. Ses grands yeux bleus. Elle me regarde.

Elle ne sait pas. Elle ne sait plus pourquoi elle est là. Elle semble perdue.

Lire la suite « Coaching pour un regard »

Coaching : pile ou face ?

Coaching_pile ou face_christele_perrot J’ai envie de partager avec vous l’expérience de coaching que je vis avec Caroline.

Caroline a 42 ans et fait partie d’un comité de direction d’une grande entreprise. Il y a plus d’un an, sur les conseils de l’une de ses amies, elle m’avait appelée pour me demander ce que c’était le coaching et comment il pourrait changer sa vie.

J’avais totalement oublié son appel. Et puis en Juin dernier, elle me rappelle pour me dire qu’elle s’ennuie toujours dans son job, qu’elle ne trouve aucun sens à ce qu’elle fait. Elle me raconte qu’elle a fait un bilan professionnel financé par son entreprise. Rien d’excitant suite à ce bilan, elle en est toujours au même point et se dit que peut-être, le coaching pourrait l’aider à changer de vie…mais enfin elle a des doutes !

Je me rappelle alors notre premier entretien téléphonique. Caroline a toujours cette même voix monocorde, triste, terne…et je lui dis effectivement que le coaching ne changera pas sa vie, qu’elle a entièrement raison et que ce n’est pas la peine que nous nous rencontrions.

D’ailleurs elle ne veut pas faire financer son coaching par son entreprise car elle veut en partir et de mon côté j’accompagne essentiellement des personnes dans le cadre de leur fonction avec mise en place d’un contrat tri-partite…donc en plus je ne suis pas très motivée 🙂

Lire la suite « Coaching : pile ou face ? »

Trouver son chemin…suite

Trouver-sa-voie_alain_ferranti_christele chauchereau En lisant le livre de Henry Quinson, dont je vous ai parlé dans mon précédent billet, je revois Mathieu que jai accompagné
ces derniers mois.

Mathieu, chef Trader, à qui lon demandait de changer
de poste et pour qui cétait une grande claque. Il devait se rendre chaque jour à la banque mais il navait plus de travail et cétait pour lui insoutenable.

Mathieu était très pressé, déjà pour fixer notre premier rendez-vous, puis par
la suite, il fallait très vite quil retrouve un autre poste, car, sans travailler, il était perdu et il me donnait 6 semaines pour l’accompagner…

Mais finalement Mathieu navait jamais pris ce temps pour réfléchir à ce qui était bon pour lui et à ce qui faisait sens dans sa vie et pour le prochain chapitre de sa vie. Il était marié avec 3 enfants mais ne connaissait pas/peu ses enfants et ne voyait plus sa femme avec laquelle il échangeait des plannings.

Alors il a pris le temps de découvrir son chemin, de trouver sa route, ou tout du moins une partie de sa route. Déjà prendre ce temps de rendez-vous avec lui-même pour mieux se connaître, découvrir ses talents au travers de tout ce quil avait déjà fait dans sa vie. Renouer, investir des relations avec ses enfants, prendre le temps dêtre seul et à 2… pour bâtir un nouveau projet professionnel cohérent avec ce qui était important pour lui : lui-même, en tant quhomme, sa femme, ses enfants.

Nous avons cheminé pendant 4 mois..nos dernières séances étaient sur le bonheur.. Puisque lambition de Mathieu nétait plus seulement de trouver un autre poste mais d’être heureux !

Cest quoi « être heureux » pour vous ?

Image : Alain ferranti

Coaching et légèreté

Coaching_legerete_christele_chauchereau J'accompagne Renaud depuis quelques temps. Son poste est supprimé. Son entreprise lui paie un coaching dans le cadre de son évolution professionnelle.

Ce matin j'ai rendez-vous avec lui et je n'ai pas envie d'y aller. Il ne va pas bien et je trouve qu'il est toujours dans la plainte. Et moi, je n'ai pas envie de cela en ce moment. J'ai besoin de légèreté, de rire, de m'amuser. De mettre davantage de légèreté dans ma vie. Et pourtant je l'accompagne, il m'a choisit.

C'est avec des pieds de plombs que j'arrive à mon bureau.

Il arrive….je m'avance vers lui.

A son regard, sa nouvelle coupe de cheveux, je sais déjà que notre séance s'annonce différente des autres. Renaud a pris les choses en main, il s'est pris en main, son regard pétille, son ton est assuré, décidé. Il rit, il me faire rire, planifie, organise. Il bouge, se lève, s'assied, écrit, réfléchit.

Et je n'en reviens pas…et je lui dit.

Il me transmet cette énergie que je n'ai pas ce matin, cette légèreté dont j'ai besoin.

Sa situation est pourtant la même, le contexte identique mais sa façon de la regarder et de l'appréhender a bougé. Il est acteur, il s'est mis en mouvement et il m'a mis en mouvement.

En partant je l'ai remercié. Je me suis sentie allégée !

Merci Renaud.

Comment faites-vous pour glisser de la légèreté dans vos journées ?

Tableau de Catherine Potron

Approche systémique

Approche_systemique_christele_chauchereau

J'ai terminé ma formation à l'approche systémique avec Jacques-Antoine Malarewicz. Enfin terminé, c'est un bien grand mot ! Disons plutôt que le cycle de formation théorique de 10 jours que j'ai suivi cette année est arrivé à son terme.

Je dis cela car la systémique, comme nous l'a dit J.A dès le premier jour, est "un état d'esprit" qui nécessite, je pense, des années de pratiques pour être maîtrisé (si ce genre de matière se maîtrise un jour !). Je considère donc que mon apprentissage est toujours en cours, grâce à ma pratique et à la supervision.

Je me suis régalée…. car cela fait presque 2 ans que je bénéficie d'une supervision avec une approche systémique. Et ce fut un plaisir d'en découvrir les origines et les enseignements théoriques.

Raison pour laquelle j'ai envie de vous en faire profiter un peu !

Après toutes ces journées j'ai posé à J.A la question suivante, qui est celle que je reçois très régulièrement :

"Jacques-Antoine, c'est quoi la systémique ? quelle est ta réponse pour des personnes non initiées qui te posent la question ?

"C'est de travailler sur les relations en étant assez fou pour penser que si l'on monte en haut du clocher du village, et si l'on change le coq de direction, le vent va changer."J.A Malarewicz

Lire la suite « Approche systémique »