L’enfermée

@Jackie.millet « Confinement 2 »

Et si l’enfermement était aussi l’opportunité d’une ouverture ? Qui ne se trouve pas là où nous la cherchons. Ni dans l’agitation. Ni à l’extérieur. Une ouverture du coeur, celle qui nous permet de nous relier à plus grand que soi-m’aime.

Et si l’enfermement était aussi une porte de sortie ? Vers un autre monde. Celui de l’intérieur. A l’intérieur de soi au plus profond de soi. Pour celui celle qui veut bien y plonger. Un lieu de liberté. Un lieu de création que nul ne peut enfermer. A partir duquel je peux devenir créateur et créatrice du monde. Celui auquel j’aspire. Ce futur que j’ai envie de voir advenir.

L’enfermement et l’ouverture ne seraient-ils pas les deux faces d’une même pièce ?

Je n’imaginais pas en écrivant ces quelques lignes, que deux jours plus tard j’allais me retrouver enfermée. Avec un nouvel « ami » : le Covid !

Frissons annonciateurs, me voilà toute courbaturée, avec fièvre, maux de tête, vomissements et diarrhées… Au fond de mon lit, enfermée dans mon corps malmené.

Dans ce sommeil hâché que je peine à trouver, mon corps cherche à se reposer. Et pour m’échapper d’une réalité douloureuse fiévreuse inconfortable, j’ai cherché une ouverture. J’ai trouvé une ouverture. Dans mes rêves. Par moment j’ai réussi à m’évader, à voyager. Par la fenêtre. En regardant les nuages traverser. Et j’y ai vu la danse de la vie. Alors j’ai ressenti une immense joie. La joie de voir que la danse de la Vie, nul être humain ne pourra jamais l’enfermer !

Quand je regarde ces nuages danser, quand je vois ces oiseaux voler, le soleil briller, cette nuit étoilée, la lune m’éclairer…Et toute cette agitation que nous sommes en train de créer, notre monde humain n’est-il pas en train de devenir fou ? Oui notre monde est fou.

« Arrête de critiquer ou de juger, le monde que tu ne veux pas, le monde dont tu ne veux plus, il est en toi. Agis pour construire le monde que tu as envie de voir advenir. Agis pour faire advenir le monde que tu as envie de voir. Et choisis pour t’accompagner ceux et celles qui ont envie de construire ce monde. »

Au coeur de la cité, je suis ici et je ne suis plus ici. Alors que je me sens fébrile, en moi la lumière brille. Je me vois à « La Croix du Sud », avec la Terre- Mère. Elle, saura me soigner. Elle, saura me conduire. Elle saura me guider vers ce monde que j’ai envie de voir advenir. Elle est ma porte de sortie.

Dans l’obscurité de ma nuit j’ai vu la lumière. Vision. Transformation. Dès que je m’en sens capable je saute dans un train ! Cette fois-ci je vais m’y installer. Arrêter de tergiverser. Pour de bon l’habiter. La Croix du Sud. En Provence. M’y enraciner.

La transition est terminée.

Enfermée je vois la possibilité d’une opportunité à saisir, à choisir. Une porte de sortie à ouvrir, en grand. Vers l’inconnu de demain. Vers l’inconnu de moi-m’aime. Joie et enthousiasme m’habitent alors, tandis que je me lève péniblement comme une petite mamie en voie d’extinction !

Enfermée j’ai traversé, vers l’autre rive. J’ai pris le train. Cette fois-ci un aller sans retour. Pour me dé-confiner d’un confinement intérieur.

Aujourd’hui je suis guérie. Les pieds et les mains dans la terre, je suis revenue sur terre.

Enfermée j’ai trouvé la clé vers une porte de sortie, celle d’une nouvelle odyssée !


2 réflexions au sujet de “L’enfermée”

  1. Quel bonheur de vous lire ! Merci à vous pour ces moments d’éveil. C’est à Avignon, en juillet 2019, que j’ai fait votre connaissance. J’ai acheté votre livre « Réussir son born out » tant votre spectacle m’avait « parlé ». Vous m’aviez serrée dans vos bras pour mon réconforter à l’issue d’une courte
    histoire toxique. Aujourd »hui encore je me reconstruis et vous lire est un plaisir. J’espère que vous allez vite vous remettre sur pied.
    Amicalement,
    Véronique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s