Retour du temps sabbatique

Ce matin en arrivant au bureau, après douze jours de vacances, je sens que c’est difficile…de changer de rythme et de m’y remettre. Et pourtant je suis mon propre patron, j’aime ce que je fais et je choisis mes clients, le paradis non ?

Mais là n’est pas la question.

Regardez d’où je viens ! Je serais bien restée dans ce paradis là, allongée sur ma chaise longue, à l’ombre des palmiers ! Et en même temps je suis aussi très contente d’être rentrée.

Ce difficile, c’est comme tout à coup un enfermement que je ressens…Dans un cadre qui se matérialise tant sur le plan physique en me retrouvant Paris 8ème dans mon bureau, que sur le plan des activités « choses à faire »… Rupture avec ce que je viens de vivre en pleine nature parfois même sauvage…. Alors par où je commence ? Faire une liste ? Je n’en ai vraiment pas envie.

Je choisis alors de me laisser guider par ce qui me ferait plaisir, là, juste maintenant… écrire, vous écrire, car je me dis que peut-être vous aussi, après ces vacances de printemps pour certains et certaines, vous vivez un peu du même difficile que moi… Lire la suite

Le chemin de St Jacques

Yourt-sur-le-Compostelle_christele_perrotRétrospective année sabbatique 2013 – SUITE et FIN.

Pour mes vacances d’été, j’avais le projet de partir en Mongolie pour aller vivre pendant trois semaines une expérience dans une yourte. Sous-jacent à cela il y avait mon désir d’aller à la rencontre de l’autre, d’un peuple différent, d’un monde autrement.

Tandis que je commençais à me renseigner et que je partageais ce projet avec un ami, il me dit : « Tu n’as pas besoin d’aller si loin, pars marcher sur le chemin de St Jacques ». L’idée a fait son chemin, c’est le cas de le dire, et en peu de temps c’était décidé. Finalement, un billet de train pour le Puy en Velais, un petit sac à dos et de bonnes chaussures c’était bien plus simple et moins couteux, une aventure où  j’ai choisi de ne rien organiser ni planifier, de me laisser guider au gré des jours et des rencontres.

Certes j’ai rencontré quelques personnes mais là n’a pas été du tout l’essentiel de ce que j’ai retenu. J’ai surtout marché seule avec « la vie » et la mienne. Car oui la vie est relation, elle joue sa partition, faut-il encore être en mesure d’entendre sa voix pour lui donner la possibilité de nous montrer notre voie. Et voici ce que j’ai appelé mes « lois » de la vie, que j’ai écrites en chemin, ce que j’ai expérimenté chaque jour , qui par moment m’a laissé sans voix ! Lire la suite

Financer le capital

Financer_le_capital_christele_perrotRétrospective Année Sabbatique 2013 suite…

 » Prendre une année sabbatique c’est bien gentil comme projet ma petite dame, mais vous êtes seule avec trois enfants à élever, votre petite entreprise à gérer, des clients à développer, que vous risquez de perdre, un loyer à payer…

Bref vous rêvez ! Atterrissez car en plus par les temps qui courent, vous êtes bien inconsciente ! »

Effectivement, la première question que le « monde » qui m’entoure me pose c’est « comment tu finances » ? Et bien entendu c’est la première question que je me suis posée, à laquelle dans un premier temps j’ai répondu « impossible » ! Pour toutes ces bonnes raisons. De surcroît, je ne suis pas rentière, je n’ai pas hérité, et je n’ai pas non plus à mes côtés, un riche prince charmant pour m’entretenir 😉

Par contre, j’ai une petite somme d’argent à la banque qui correspond à la vente de ma maison il y a quelques années. Mais, en ancienne financière et banquière que je suis, j’ai appris que les ressources longues servent à financer du long terme, donc cet argent est mon capital destiné à peut-être racheter un jour un bien immobilier et/ou financer ma retraite.  En attendant, de quoi me « sécuriser », pas question d’y toucher !

La messe est dite !… Enfin, c’est ce que je crois.

 

Lire la suite

Année sabbatique

« Chronique d’une femme » prend une année sabbatique, du latin Chrétien annus sabbaticus, c’est à dire une année de repos.

Oui vous avez bien lu, je vais arrêter d’écrire ici…pendant un temps incertain.

Pour faire de la place au vide et prendre le temps d’une respiration…laisser la terre en jachère pour une fécondité nouvelle…visiter ma sorcière bien aimée et mijoter de nouvelles potions.

Prendre soin de mon foyer et de mon intimité, de ce qui ne peut-être dévoilé avec ma femme voilée.

Pour jouer et papillonner avec ma petite fille et continuer ainsi à danser la vie !

En partageant aussi quelques parenthèses enchantées avec mes SoeursEt quelques virées spirituelles avec moi-même.

Enfin pour accompagner mon nouveau né, mes filles et mon chien, mes clients, chacun vers leur destinée.

Et… à l’aube de cette nouvelle année, je tiens à vous souffler la santé, la paix et la sérénité, pour vous et tous ceux que vous chérissez.

Sur ces mots, l’heure est venue pour moi de vous quitter. Alors je vous dis aurevoir. 😉