Financer le capital

Financer_le_capital_christele_perrotRétrospective Année Sabbatique 2013 suite…

 » Prendre une année sabbatique c’est bien gentil comme projet ma petite dame, mais vous êtes seule avec trois enfants à élever, votre petite entreprise à gérer, des clients à développer, que vous risquez de perdre, un loyer à payer…

Bref vous rêvez ! Atterrissez car en plus par les temps qui courent, vous êtes bien inconsciente ! »

Effectivement, la première question que le « monde » qui m’entoure me pose c’est « comment tu finances » ? Et bien entendu c’est la première question que je me suis posée, à laquelle dans un premier temps j’ai répondu « impossible » ! Pour toutes ces bonnes raisons. De surcroît, je ne suis pas rentière, je n’ai pas hérité, et je n’ai pas non plus à mes côtés, un riche prince charmant pour m’entretenir😉

Par contre, j’ai une petite somme d’argent à la banque qui correspond à la vente de ma maison il y a quelques années. Mais, en ancienne financière et banquière que je suis, j’ai appris que les ressources longues servent à financer du long terme, donc cet argent est mon capital destiné à peut-être racheter un jour un bien immobilier et/ou financer ma retraite.  En attendant, de quoi me « sécuriser », pas question d’y toucher !

La messe est dite !… Enfin, c’est ce que je crois.

 

Chacun met ses propres barrières, a ses propres résistances. Et j’ai remarqué que l’argent est souvent une « bonne excuse » pour éviter de changer quoi que soit, de prendre des risques, alors que je répète régulièrement à mes clients ou mon entourage que « rien n’est impossible » ; Qu’un niveau de vie se change, se renégocie, qu’une maison ou un appartement se vend pour faire autre chose autrement. Vivre ici et maintenant, car c’est bien là que toute vie se passe.

Un matin, je me lève avec cette pensée, qui s’inscrira, désormais, comme ma seule certitude. Une évidence certes, mais tellement évident que je ne me l’étais jamais formulée ainsi : la seule personne avec laquelle je suis certaine de me lever tous les matins jusqu’à la fin de mes jours, c’est moi-même. La seule personne avec laquelle je suis certaine de me coucher tous les soirs jusqu’à la fin de mes jours, c’est aussi moi-même. Et enfin, la seule personne avec laquelle je suis certaine de vivre jusqu’à la fin de mes jours et que je vais devoir continuer à supporter… Aimer… c’est aussi moi-même !

Alors je réalise pleinement que j’ai intérêt à en prendre soin, à me bichonner et à faire en sorte d’être au mieux dans mes relations avec moi-même. Que le capital c’est MOI ! Utiliser cet argent pour financer ma maison principale…

C’est à dire MOI ! Et c’est là que je choisis de mettre mon énergie (et donc de l’argent), en priorité… pour réparer, rénover, agrandir et être ainsi en mesure d’accueillir.

Quand on me parle de ma retraite et de mes vieux jours, je réponds que d’ici là je serai peut-être morte et que c’est d’aujourd’hui dont j’ai à m’occuper🙂

 

A suivre…

 

Photo : Pin’s maison en argent brossé « alittleMarket » 

 

4 réflexions sur “Financer le capital

  1. Merci ma soeur pour ce billet il convient tout à fait à mes préoccupations du moment! Grand nouvelle, je viens de rentrer de Londres et Val ( qui y est encore) vient de m’appeler pour me dire que LSE lui offrait le financement de son doctorat pour les trois prochaines années..! Assez exceptionnel, ça veut dire qu’elle va être payée pendant trois ans et pouvoir faire de la recherche. Je suis assez fier.. Voila, voila, je vais pouvoir commencer à faire nos valises🙂

    Gros bisous, on se voit bientôt!

    • Alors ça c’est du financement de capital !
      Valentine, qui trouve un « sponsor » pour continuer à chercher, et toi qui te fait financer par Valentine !
      Tu es trop fort mon frère, bravo ! Félicitations Valentine et merci LSE🙂
      Bon vent pour ces nouvelles aventures, une nouvelle page à écrire pour toi, excitant non ?!
      Et de nouvelles perspectives de voyages pour moi😉
      Merci pour ton partage Ben et à tout bientôt.

  2. Merci pour cet hymne à la vie si tonique, si printanier, si positif. C’est également mon éthique de vie, alors je partage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s