« J’ai pété les plombs ! » avec Yves Calvi

C’est tremblante que Ségolène m’annonce que le reportage va s’intituler « J’ai pété les plombs ! ». J’éclate de rire ! Et je réponds « C’est génial ! ». « Vraiment ? me demande-t-elle. Oui, vraiment ! » Car il s’agit bien de combustion, de fusibles qui sautent, qui prennent feu et avec Yves Calvi c’est du sérieux ! Alors mettons-y aussi un peu de légèreté et de dérision. D’auto-dérision.  « J’ai pété les plombs ! » c’est un peu raccourci mais ici dans l’info du vrai avec Yves Calvi sur Canal+ c’est une belle histoire. D’amour. D’amour de la Vie. Dans ce qu’elle est d’infiniment dévorante déroutante mais aussi généreuse et précieuse. Merci Ségolène Chaplin et Louis Sibille pour ce très beau reportage, lumineux !

Prochaine date « Réussir son BORN OUT » Samedi 16 Mars 20 heures à l’Apollo Théâtre (Paris république)

L’artiste en coulisse #2

l'artiste_en_coulisse_christele_perrotDe l’autre côté de la lumière il y a l’ombre. De l’autre côté de la scène, il y a les coulisses.

L’automne me traverse. Avec les feuilles qui tombent, les arbres qui chaque jour se déshabillent. Mise à nue. Mise à mort. En apparence. Les pelouses sont fermées, il est interdit de les fouler. Elles ont, elles aussi, besoin de se reposer. De se mettre en pause. Et nous ? C’est le moment d’hiberner… Avec un gros pull et des bottes fourrées, me voilà parée. Pour une traversée hivernale singulière…

J’ai rendez vous le 16 mars. Un rendez vous particulier où il est question de mue et de renaissance…avec le printemps.

Chaque jour ou presque j’apprends par cœur. En choeur. Cela peut sembler étrange, n’est-ce pas moi l’auteure ? Ne devrais-je pas déjà tout savoir ? Savoir oui. Incarner et jouer, non. Chaque mot chaque point chaque virgule donne le ton le rythme la cadence la substantifique moelle de l’histoire que j’ai envie de conter. Une histoire personnelle destinée à délivrer un message universel.

L’auteure a créé et pour moi c’est sacré. Pas question d’abîmer ou de galvauder. Ce texte est ma partition. Je me dois désormais de la travailler. Pour m’ancrer. Lire la suite « L’artiste en coulisse #2 »

Conversation avec les morts

Déjà petite fille je voulais voir les morts. Ceux de ma famille qui mourraient. Avant de les enterrer. Par curiosité ?

Le premier fut un arrière grand -père. Je garde une image de lui, morte. Finalement la même que lorsqu’il était vivant !

Bien des années plus tard l’une de mes grand-mère est morte. Je revois encore mes filles âgées de 6,6 et 4 ans se précipiter dans sa chambre, pour l’observer de près, morte, scruter son visage, toucher son corps froid, curieuse de découvrir pour la première fois à quoi peut bien ressembler un mort. Lui déposer un baiser d’adieu. Et repartir tout aussi gaiement à leurs jeux.

J’étais très triste. Elles me ramenaient à la vie. De cette grand-mère, grâce à laquelle j’avais découvert et appris à aimer la mort. Notamment dans les cimetières, lieux de promenades qui nous animaient.

J’aime passer du temps avec les morts. Ceux que je connais bien entendu ! Ceux qui sont encore là et plus là. En chair et en os devant moi. Prendre le temps de leur dire un dernier aurevoir. Grâce à ce temps je comprends, j’intègre, au moins mentalement, que c’est fini. Dernier corps à corps. Glacial celui-là. Lire la suite « Conversation avec les morts »

Se mettre au monde #3

Je suis fille de…

C’est ainsi que démarre cette soirée. Je me sens alors profondément reliée à ma lignée et à ces hommes et ces femmes qui tour à tour énoncent : « Je suis fils de… Je suis fille de… » Profondément reliée à l’Humanité.

Nous sommes les filles et les fils de…Première mise au monde, mise à nue…Arrachement, dans un cri… de douleur… le premier… cri ! Celui d’une mort. Celui d’une naissance.

Ils nous ont donné la vie. Ils nous ont transmis la Vie. Qu’en avons-nous fait ? De cette matière que nous sommes : Etre Vivant.

N’est-il pas désormais de notre ressort de trouver ou re-trouver en chacun de nous ce qu’il y a de minéral, de végétal, d’animal ? Se laisser inspirer par la Nature et ses cycles vie-mort-vie. Pour trouver sa nature. Lente et indicible métamorphose, invisible, ce lien avec soi, avec l’Autre, qui nous révèle dans ce qu’il y a en nous d’ombre et de lumière. Traverser la mort pour re-naître grâce au tuteur qui vient aider à re-muer. Trouver dans l’infiniment petit, l’infiniment grand et se sentir lié et re-lié. Pour se mettre en scène avec légèreté grâce au souffle de la Vie, qui donne du fruit.

Ainsi, découvrir sa singularité, au coeur de la diversité. Es-s’aimer.. Lire la suite « Se mettre au monde #3 »

Se mettre au monde #1

Tout a changé et rien n’a changé. Tout était là… Depuis de nombreuses années. Ce qui a changé c’est sans doute ma façon de les habiter. Des frontières que j’ai enfin su laisser tomber. Pour être une et multiple, au monde.

16 mars 2018. Ce soir c’est le grand soir. Ce matin je me réveille d’un bond, comme rarement, le coeur en fête. Je suis toute excitée !

Ce soir j’ai rendez vous. Un rendez vous spécial. J’ai organisé une grande fête, dans un grand théâtre. Je sais qu’ils vont être nombreux… Des jeunes et des moins jeunes, des proches et des moins proches, amis, famille, clients, pas encore clients (et peut-être jamais clients après ce soir ?) …. Inconnus. Certains m’ont vu naitre d’autres sont arrivés plus récemment, un magnifique rassemblement de femmes et d’hommes qui marchent avec moi sur ce chemin de la Vie.

Ce soir j’ai organisé une grande fête dans un grand théâtre. Je vais mettre au monde un travail de 9 mois… Que dis-je, un travail de 17 ans ! Ou peut-être même de 48 ans !

Ce soir je vais me mettre au monde.

Dans un théâtre, à côté de la Place de la République à Paris, j’ai réservé une grande salle. Chez Apollon ! Dans la plus grande salle (Je suis folle ! ;-)) Les rideaux sont rouges les fauteuils sont rouge. Ma nouvelle robe, aussi.

Ce soir je célèbre ma vie. Je célèbre La Vie. Je suis toute excitée… Et j’ai peur…Et j’y vais ! Le coeur en fête ! Lire la suite « Se mettre au monde #1 »