Réinventer sa relation au travail

Suite « Retour du temps sabbatique »

31 décembre 2013. Fin de mon année sabbatique. Plus précisément, fin d’une année où le travail ne faisait plus partie de mon quotidien. Et demain j’y retourne. Enfin après-demain parce que demain c’est férié. Je n’ai plus de clients, ou plus exactement il m’en reste un seul. Plus de bureau. La seule chose que je sais c’est que je veux continuer à développer axcime. Comment ? Je n’en sais rien, mais différemment c’est certain.

Axcime a 8 ans. Les 7 premières années je les ai consacrées à me former, à apprendre mon métier et me professionnaliser grâce à une activité essentiellement tournée vers la formation pour cadres dirigeants au sein de grands groupes, sur des sujets variés comme le management, la communication, le développement personnel, la vente et la négociation. Et principalement en sous-traitance d’un cabinet de conseil. Axcime existe encore assez peu en direct face aux clients. Mais à la fin de ces 7 années, je sais que la suite sera autrement. En attendant je ressens un profond besoin de faire un stop. Pour une année destinée à « être » avec moi et ceux que j’aime. Voilà qui est fait, et maintenant j’ai besoin et j’ai aussi envie d’y retourner même si au fond de moi, j’ai peur !!! Lire la suite

La fin du poulailler

Suite de « maman poule démissionne »…

Aujourd’hui c’est la fin du poulailler. Je vous l’avais annoncé et ça y est maman poule déménage ! Sans ses poules ! Enfin presque…

Ma dernière de 17 ans est bien partie en pension, comme elle l’avait demandé. « La providence » a su l’accueillir et je me sens désormais libérée puisque cette école a pris le relais pour poser le cadre bienveillant dont elle avait besoin pour se mettre au travail. Ce que je ne réussissais pas à faire, plus à faire. Ce changement s’avère être un succès, puisque ma petite poule termine l’année première de classe ! Ce n’était pas du tout un objectif pour moi, pour elle oui. Je suis très fière d’elle. De son courage, de sa volonté et de sa détermination à faire de ce choix difficile une réussite…Car malgré tout, les semaines sont dures et le dimanche soir c’est cafard !

Simultanément j’ai aidé l’une de mes ainées à arrêter une première année d’études… dans laquelle  visiblement elle n’était pas à sa place. Je la voyais dépérir dans un environnement qui l’encourageait à persévérer car « les premières années d’études c’est toujours difficile » lui disait-on et elle n’allait pas perdre une année ! Et bien non, je ne suis pas du même avis. Bien vivre c’est maintenant tout de suite, et je refuse la souffrance au travail qui est pour moi l’expression de besoins fondamentaux non respectés. Je l’ai aidé à se respecter… à faire de cette année une expérience positive pour construire la suite autrement. Résultat, elle s’est envolée aux Etats Unis pour apprendre l’anglais et expérimenter « l’étranger ». Quant à sa soeur jumelle, elle reste une étudiante heureuse, à l’étranger aussi. Ouf ! Lire la suite

Maman poule démissionne

Roule ma pouleJ’ai commencé l’année dans mon lit. Non, je n’étais pas malade, je n’avais pas la grippe…pas encore. J’étais juste « épuisée ». Je le disais depuis quelques temps mais personne ne me croyait, forcément, j’avais toujours le sourire et je continuais à satisfaire les demandes de mon entourage, alors ce n’était pas crédible.

Mais ce matin là, après des vacances qui ne furent pas des vacances, parce que je n’ai pas respecté mon besoin d’intimité et de repos, je suis restée couchée. Un jour, deux jours…une semaine… Effectivement, le seul endroit où personne ne peut venir me chercher, c’est sous ma couette. Là, au moins, je suis tranquille. Enfin presque. Car cela n’empêche toujours pas mes poules de 19 et 16 ans de me demander « Maman, on mange quoi ce soir ? Il n’y a rien dans le frigo ! »… Me voir au lit et en pyjama ne les a pas du tout inquiétées tant elles sont juste concentrées sur…elles-mêmes !

Evidemment, je n’étais pas très fière de moi, la professionnelle de l’équi-vieS… au lit ! Vous imaginez ! Lire la suite

TEDxAlsace 2017, une aventure humaine

TEDxAlsace2017_Christele_Perrot
TEDxAlsace2017_ChristeleperrotCela faisait plusieurs mois que je me préparais…Et pour cela j’ai choisi de travailler avec un comédien, metteur en scène, Fabrice Herbaut. Parce que seule c’est vraiment compliqué pour moi de corriger mes travers, et j’avais besoin d’un effet miroir pour m’aider à aller dans mes retranchements et mettre au monde le meilleur…

Connaissant TEDx, je nourrissais depuis déjà quelques temps le désir de participer à cette aventure, comme un challenge personnel, qui consistait à être choisie, d’une part, et à relever le défi de monter sur une scène particulière…et voilà que j’étais contactée par TEDx Alsace !

Quand on regarde juste les vidéos sur internet, on n’imagine pas que TEDx, au-delà d’une prise de parole avec un timing et un cadre précis, est avant tout une aventure humaine. Des femmes et des hommes tous bénévoles qui viennent donner, partager, transmettre pour participer à faire grandir notre humanité. Une organisation humaine qui se met en place pour réunir toutes les conditions propices à favoriser l’accueil, la rencontre et le partage. Lire la suite

Eloge de la fragilité d’une femme ordinaire

eloge_de_la-fragilite_christele_perrotJe suis née « ordinaire », enfin presque… avec une tâche marron derrière le bras droit, qui allait grandir avec mes années, habillée de longs poils noirs… Et suffisamment présente pour susciter interrogations et regards de dégoût de la part de mes petits camarades de classe « Beurk, c’est horrible ! »

Alors  je cherchais autant que possible à la dissimuler et…je la rasais…8, 9, 10 11…12 ans. Le médecin dit stop, ça suffit, on l’enlève. Ouf ! Enfin, j’allais m’en débarrasser… Pour la troquer, malgré tout, contre une longue cicatrice. Peut être le sceau indélébile de ma différence ? 

C’est ainsi très jeune que j’expérimente la différence, renvoyée sans ménagement par la vie en groupe. Que je découvre ce qui est « normal » de ce qui ne l’est pas. D’ailleurs, qui a décidé de cette normalité ? Qui a décidé de cette image « normale » à laquelle nous devons coller ? Sans quoi nous somme rejetés, malmenés, niés … voire même tués.

Vivre avec ma différence…dont je croyais m’être finalement affranchie d’un coup de bistouri, pour remplacer l’horrible et le dégoût, par la curiosité et l’inquiétude que généraient désormais ma cicatrice…bien plus aimable.  Lire la suite

Moins de risque de burn out en cas de Handicap ?

Toujours dans le cadre de mon intervention au colloque « Fragilités interdites », j’ai eu le plaisir d’échanger avec Aimée Le Goff, journaliste pour Handicap.fr, dont je partage avec vous son article que vous pouvez également retrouver sur Handicap.fr.

 

« Résumé : La fragilité d’une personne ouvre-t-elle plus facilement la porte au burn-out ? Ou la protège-t-elle, au contraire, de cette pathologie devenue presque monnaie courante en entreprise ? Réponses de Christèle Perrot, consultante en relations humaines. »

Lire la suite