Jour de la lune

Aujourd’hui c’est le jour de la lune « Lunae dies », lundi. Et un lundi très particulier d’ailleurs pour la lune. Regardez comme elle est sublime ! Et pourtant je n’ai pas réussi à aller l’admirer en ce jour d’éclipse lunaire totale, je n’arrive pas à me lever…comme tous les lundis, ou presque.

Le réveil indique 9h40. Allez, debout ! Depuis 7h15 je vagabonde dans mes pensées, depuis que son réveil a sonné. Celui de mon chéri qui depuis belle lurette est parti travailler, lui ! Je l’ai entendu se doucher se raser mais j’ai mis ma tête sous l’oreiller. J’ai continué à dormir sans dormir. Juste un sursaut pour l’embrasser avant qu’il ne parte. Et hop, me voilà à nouveau sous ma couette. Mélange de pensées entre celle qui voudrait bien me culpabiliser à rester ainsi somnoler. J’aime me laisser aller à rêver, la tête dans la lune. « Quand même quoi, C’est lundi ! Alors ô boulot ! » Sommes-nous vraiment fait pour travailler ?

Il fait gris. Il pleut. Et me voilà debout ! Un premier pas, c’est déjà ça. J’ai mis de l’eau à chauffer pour une eau chaude citronnée, rituel de chaque matin pour commencer ma journée. Accompagnée d’une banane écrasée et de quelques fruits secs. Parce qu’il paraît que c’est mieux d’écraser la banane. C’est une naturopathe qui me l’a dit, je ne sais plus pourquoi. Alors je l’écoute et j’écrase ma banane, presque chaque matin. Avec des fruits secs, des noix de cajou et des noisettes, c’est encore meilleur. Parfois j’ajoute aussi un filet d’huile vierge de sésame ou un filet d’huile d’olive. Une bonne huile, bio bien entendu. C’est aussi un conseil de la naturo mais j’ai encore oublié pourquoi. A l’époque elle m’a tout bien expliqué mais j’ai tout oublié ou presque. Parfois quand même j’en ai marre de la banane écrasée, et j’aime bien aussi un bon pain frais. Même si je sais que le pain me fait gonfler. J’accepte de gonfler. Et puis après je dégonfle. Cette fois-ci la naturo a parlé du gluten, un grand sujet à la mode, non ? Comme quoi le gluten ne me fait pas du bien. Ah…Et cette fois-ci je ne l’écoute pas, c’est tellement bon aussi le bon pain, avec du bon beurre (cru) et du bon miel…Même si je sais aussi que c’est mieux de manger du miel au goûter que le matin…Encore la Naturopathie. Mais elle me gonfle la Naturopathie avec tous ces bons conseils ! Alors je gonfle. Mais j’ai tellement de plaisir à manger du bon pain ! Après j’arrête, et je dégonfle. Enfin, à l’approche de la cinquantaine je remarque que ça dégonfle quand même beaucoup moins vite, et ça gonfle beaucoup plus vite, pas vous ?

Mais ce matin je me sens lourde…même avec de la banane écrasée !

Je n’ai pas oublié ce que je me suis dit hier « Demain matin j’irai courir » ! Mais ça c’était hier. Et c’était facile de me le dire dans ma tête. Mais là ce matin je me sens lourde et avec ce temps de pluie, aller courir ? Et puis j’ai les jambes lourdes. Quelques mouvements de qi qong feront bien l’affaire. Ca aussi ça fait partie de mon rituel. Pour réveiller mon corps endormi et « prendre l’énergie de la terre » comme m’a dit un jour un monsieur. J’ai bien aimé cette expression. Oui il y a de l’énergie dans la terre. Et pas seulement du pétrole. Il y a de l’énergie dans le ciel aussi. Bref le qi qong sert à me relier au ciel et à la terre. Et c’est une pratique très douce très lente, qui m’enracine. Et peut -être que ce matin d’ailleurs elle m’allège et elle m’élève, alors que je me sens si lourde… Je n’oublie toujours pas ma « promesse » ou plutôt mon intention d’hier : aller courir. Pour me bouger et dégonfler ! Mais demain j’ai une répétition générale pour mon prochain spectacle et je n’ai pas touché à mon texte depuis la dernière fois. « Allez au boulot ! Ce n’est pas le moment de tergiverser et la journée est déjà bien avancée… »

Tout à coup, je grimpe deux à deux les marches de l’escalier, j’enfile ma peau de bête destinée à la course à pied, mes baskets et je file….Sur les quais de Seine, courir. Non. Marcher finalement. Et clamer mon texte. Avec comme public les mouettes, la Seine, et de temps en temps un clochard encore endormi sous un pont.
La pluie redouble. Le vent aussi. Je suis fouettée mouillée. Ma répétition terminée j’ai froid et je me sens … Revitalisée !

Bon jour Lundi. Enfin, ce n’est pas trop tôt !

Et maintenant je vais aller au ciné ! « Alors ça c’est gonflé non ?! »

En passant par le salon de thé pour une quiche salade qui fera bien l’affaire d’un déjeuner, avant d’aller retrouver ces têtes blanches qui illuminent la salle de cinéma. Ces têtes blanches ce sont ces hommes et ces femmes aux cheveux blancs qui vont au cinéma en semaine l’après midi. Me voilà tout à coup rajeunie ! « Green book ». Pour me rappeler la difficulté de notre humanité à accueillir la différence. Celle qui se voit et celle qui ne se voit pas. Et pourtant c’est au coeur de cette différence que se joue la rencontre, non ? À quoi bon aimer du même ? Un miroir de soi ? C’est déjà suffisant, soi, non ?

J’adore vivre une journée à l’envers de ce que j’ai imaginé en pensée. A l’envers de certaines normes établies par mes modes de pensées. Comme si cela me rendait encore plus vivante. Changer mes trajectoires et me laisser guidée par mon instinct du jour, me faire des surprises, inventer mes journées, cela me rend légère ! Et pourtant ce matin ce n’était pas gagné du tout. Sortie du cinéma c’est grand soleil !

A toi la lune qui en ce jour m’a réveillé pour m’inspirer et me guider, je dédie ces quelques lignes pour te remercier et te célébrer.

 

Photo @T.Perrot 2019 « Eclipse totale lunaire 21 Janvier 2019 »

2 commentaires sur « Jour de la lune »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s