Notre Dame en burn out

La flèche de Notre Dame en feu Photo @Geoffroy Van Der Hasselt – AFP

Ce lundi là…15 avril 2019… Il y a de des dates comme ça on s’en souvient, comme le 11 septembre ou le 13 novembre…

Cette fois-ci, le coeur de la cité s’est enflammé, Notre Dame s’en va en fumée ! Onde de choc et de tristesse devant ce brasier que rien ne semble vouloir arrêter.

Etrange coïncidence je ne peux m’empêcher de penser… à quelques jours des fêtes de Pâques pour les Chrétiens, qui célèbrent la mort du Christ et sa résurrection…A l’aube des chemins de croix…A l’heure aussi où les langues se délient (enfin) pour vomir des « horreurs » perpétrées en silence au sein de cette communauté depuis tant d’années.

Peut-ton parler de synchronicité ?

A l’heure où les burn out se multiplient, où (une partie) de notre humanité crie au danger, où notre Terre semble saturée de notre inhumanité… Notre Dame, notre immuable, s’enflamme. Elle qui semblait rimer avec éternité vient de mettre au monde sa fragilité. Notre Dame est en « Burn out ». Elle aussi. En d’autres termes elle vous invite Messieurs et Mesdames à aller faire vos prières sur d’autres terres. Celles laissées en jachère. Il n’y aura point d’enfants de coeurs ni de choeurs cette année pour venir habiter le coeur de la cité, déchiré par tant d’années d’ignobilité.

Notre Dame est en deuil. Cette fois-ci elle vous fait un joli pied de nez, elle nous fait un joli pied de nez. Ses portes sont fermées, son parvis condamné. Peut-être n’avez vous pas su l’habiter ? Peut-être n’avons nous pas su l’aimer ? Ce coeur de la cité que certains et certaines ont bien voulu baptiser « Sacré Coeur ».

Photo Notre Dame en deuil @Christeleperrot2019

Mais au delà des mots et des pierres, que reste-il du battement de coeur de la cité ? De ce qui est sacré ? Ne l’avons-nous pas massacré ? Au nom de valeurs humaines si bien chantées, et si peu incarnées ?Notre Dame est en deuil. elle est désormais voilée. Protégée. Par un périmètre de sécurité. Pour nous maintenir à distance. Nous inviter peut-être à prendre de la distance pour revisiter nos cathédrales intérieures, désertées, à en croire le mal à être qui sévit depuis tant d’années.

Quel « born out » pour Notre dame ? En français, quelle renaissance ? Peut-être pourrions nous prendre le temps de digérer ce qui vient d’arriver ? Au lieu de nous précipiter pour sortir les chéquiers, avant même que le feu ne soit maitrisé ! Alors que tant d’humanité est en train de crever. Un peu de décence pour accueillir la mort de Notre Dame, Messieurs et Mesdames. Notre Dame ne sera plus. Elle sera autrement. Un peu d’élégance Messieurs et Mesdames, par respect pour tous ceux et celles qui chaque jour posent des pierres pour rester vivants et habiter leur cathédrale. Pour tous ceux et celles qui n’ont pas de toit. Qui n’ont plus de toit.

Et si nous prenions le temps de laisser ses flammes nous purifier ? Ses cendres nous régénérer ? Pour peut-être retrouver le goût et le chemin de ce qui est sacré…

« Trois personnes taillent des pierres avec les mêmes outils, au même endroit et au même rythme, font rigoureusement la même chose.

Le premier a l’air vraiment malheureux.

Le deuxième ne semble ni heureux ni malheureux. Quant au troisième lui, il a l’air franchement heureux.

Lorsqu’on leur demande ce qu’ils font :

Le premier répond amèrement: « Je taille des pierres pour purger ma peine ».

Le deuxième répond sur un ton neutre : « Je taille des pierres pour nourrir ma famille ».

Quant au troisième lui, il répond avec un grand sourire : « Je taille des pierres pour construire la nouvelle cathédrale ». Auteur inconnu

Pour « Réussir son Born out » rendez vous du 5 au 28 Juillet à 15h15 au Théâtre de l’Observance (Relâche les lundis 8, 15 et 22 Juillet)  – Festival d’Avignon OFF 2019.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s