Faire un bilan de compétences

Labyrinthe_christele_chauchereau
Je travaillais depuis une dizaine d'années, et je me suis rendue compte que ma vie professionnelle résultait davantage de choix liés à mon éducation, à la pression sociale et à mon environnement, que des choix qui me ressemblaient.

Je souhaitais alors construire un nouveau projet professionnel. Mais comment ? et par quel bout m'y prendre ? je n'avais aucune idée de ce que je voulais par contre je savais ce dont je ne voulais plus.

Je me suis alors décidée pour faire un bilan de compétences et j'ai pris contact avec le FONGECIF (organisme auquel cotise la plupart des grands groupes). J'ai choisi le cabinet avec lequel j'avais envie de travailler, sachant que tous proposent, à peu de chose près, la même méthodologie.

Cet accompagnement a été un formidable point de départ pour mettre à plat tout ce que j'avais fait, mes ressources, mes points forts et mes points de développement, ce que j'aimais et ce que je n'aimais pas.

J'ai pu alors commencer à élaborer un nouveau projet. La consultante m'a apporté la colonne vertébrale et des outils pour accompagner ma réflexion et la structurer.

Quel est votre expérience du bilan de compétences ?

Le team building ou cohésion d’équipe

Rameur_christelechauchereau
Travailler en équipe est pour moi fondamental et pourtant je trouve toujours
cela difficile. Difficile d’accepter de travailler avec quelqu’un qui
fonctionne différemment, difficile de partager, de communiquer et de se
comprendre.

Pour travailler en équipe et aimer travailler en équipe, il me semble un
préalable incontournable : prendre conscience des différences de fonctionnement de chacun pour être
en mesure de les apprécier et d’en mesurer la force…. pour être une
équipe performante !

Et pour ce faire, j’utilise bien volontiers le MBTI, un outil de connaissance de soi qui met
en lumière ces différences comportementales et qui permet de les comprendre et de les accepter. Un support puissant pour accompagner
l’équipe à construire sur ses complémentarités.

J’ai récemment accompagné une équipe dans cette découverte, ce qui a leur a permis non seulement d’identifier leurs différences mais également de développer un langage commun et un sentiment d’appartenance à l’équipe. De se libérer des
valeurs de jugement fortement ancrées au sein de la société et de l’équipe.

Nous serons amener à nous revoir pour poursuivre ce chemin…. Car comme le dit Pierre Cauvin « une équipe se construit, l’esprit d’équipe se
cultive » (Pierre Cauvin, « La cohésion des équipes »)

Qu’est ce que représente pour vous la cohésion d’équipe ?

Le changement, mode ou nécessité ?

Changement_christelechauchereau-1427
Au travers de mon expérience du changement, de la banque aux relations
humaines, de la jeune femme à la coach d'aujourd'hui, je trouve le changement
inconfortable et parfois même douloureux.

Et je remarque que "seuls les bébés mouillés aiment le
changement" !

Même si certaines personnes s’ennuient dans la routine et le quotidien, le
changement qui vise à remettre en question ses valeurs, ses croyances, ses
modes de pensée
… est souvent long et difficile…. provoqué la plupart du temps
par un évènement comme un licenciement, une maladie, la perte d’un être cher ou
un divorce…

Et pourtant, le changement fait désormais partie intégrante de nos vies et
les « anciens principes », ainsi nommés par Bernard Hévin et Jane Turner, qui prévalaient à l’époque de nos ancêtres
sont désormais périmés.

Alors que nos anciens restaient une vie entière dans la même entreprise,
nous sommes désormais amener à changer plusieurs fois de métier, d'entreprise,
de vie…et NOUS CHANGEONS (pas forcément tout le monde !)

Alors que l’apprentissage était réservé aux enfants et aux jeunes adultes,
il est désormais indispensable d’apprendre aussi à l’âge adulte pour rester
éveillé et en relation avec notre environnement.

Travailler dur pour réussir ne garantit plus la sécurité et le succès d’une
vie.

Dans la plupart des accompagnements que j'effectue, je constate que ces prémisses sont encore fortement ancrées et un frein au changement. Je facilite alors leur mise à jour et ainsi la possibilité de les réactualiser.

(Bibliographie « construire sa vie adulte » Jane Turner- Bernard
Hévin
)

Et quelles sont vos croyances  ?

Pourquoi accompagner la performance ?

Performance_christelechauchereau

Au travers de mon expérience, il me semble que la performance, au-delà du
résultat, est un état d’esprit qui vise à donner le meilleur de soi tout en
respectant ses propres limites.

J’en ai pris conscience dans l’exercice de la course à pied.
Ou finalement lors de mes premières courses, j’étais guidée uniquement par le
résultat. Après quelques expériences de récupérations « difficiles »,
j’ai compris combien seul le résultat ne compte pas. Et ce qui est crucial
c’est ma capacité à me gérer mentalement, physiquement et
émotionnellement ; ma capacité à m’écouter pour être en mesure de donner
le meilleur de moi et d’atteindre ainsi mon objectif.

Il en est de même dans l’entreprise où l’homme, tel un « athlète
d’entreprise », pressurisé par un environnement favorisant le
« toujours plus », le « être au top », doit également
être en mesure de se gérer, pour ne pas tomber ! (Alain Goudsmet
« L’athlète d’entreprise »).

Aujourd’hui, les femmes et les hommes de l’entreprise en sont la première ressource.

Et accompagner la performance, c’est permettre à chacun, femmes et
hommes de l’entreprise, de donner le meilleur de soi dans le respect de son
équilibre,
et d’être ainsi acteur de la performance collective. C’est accompagner
cette alchimie humaine prenant en compte l’individuel, le collectif et
l’environnement.

Et pour vous, qu’en est-il de la performance ?