Association Progrès du Management (apm)

Logo-APM_christelechauchereau Je suis très heureuse de rejoindre l'Association Progrès du Management (apm), en tant qu'animatrice d'un club de dirigeants.

Nous nous sommes rencontrés il y a quelques mois,

nous nous sommes plu, nous nous sommes choisis !

Cela faisait déjà quelques temps que l'apm me tournait autour, ou que je lui tournais autour !;) Grâce à ma collaboration avec des consultantes qui m'encourageaient à les rejoindre ; grâce à Patrick Audebert, auteur de "Bien négocier", et lui-même expert et animateur d'un club apm, que j'avais eu la chance de rencontrer dans le cadre de mes activités professionnelles, et qui m'avait également fait l'éloge de l'apm.

Patrick Audebert nous a quitté brutalement en avril dernier des suites d'une maladie, et aujourd'hui je suis amenée à reprendre le club qu'il animait. Lorsque l'apm m'a appelé pour me proposer d'envisager de prendre sa suite, je suis restée coite… Surprise des circonstances. Prendre la suite de Patrick dont je venais d'apprendre le décès par un autre chemin… Quel hasard incroyable !… dans une période de ma vie où le deuil est un sujet très présent…

Comme je ne crois pas au hasard… je vis ces évènements comme un gros clin d'oeil de Patrick et une belle opportunité de continuer à faire ce que j'aime. Merci Patrick, c'est un honneur pour moi de reprendre ce club "Paris-Champagne" qui fut le tiens pendant de nombreuses années et je compte sur toi pour être à nos côtés, dans la "pièce à côté" comme l'écrit si magnifiquement Canon Henry Scott-Holland ci-après
.Téléchargement La mort n'est rien

Lire la suite « Association Progrès du Management (apm) »

Pourquoi accompagner la performance ?

Performance_christelechauchereau

Au travers de mon expérience, il me semble que la performance, au-delà du
résultat, est un état d’esprit qui vise à donner le meilleur de soi tout en
respectant ses propres limites.

J’en ai pris conscience dans l’exercice de la course à pied.
Ou finalement lors de mes premières courses, j’étais guidée uniquement par le
résultat. Après quelques expériences de récupérations « difficiles »,
j’ai compris combien seul le résultat ne compte pas. Et ce qui est crucial
c’est ma capacité à me gérer mentalement, physiquement et
émotionnellement ; ma capacité à m’écouter pour être en mesure de donner
le meilleur de moi et d’atteindre ainsi mon objectif.

Il en est de même dans l’entreprise où l’homme, tel un « athlète
d’entreprise », pressurisé par un environnement favorisant le
« toujours plus », le « être au top », doit également
être en mesure de se gérer, pour ne pas tomber ! (Alain Goudsmet
« L’athlète d’entreprise »).

Aujourd’hui, les femmes et les hommes de l’entreprise en sont la première ressource.

Et accompagner la performance, c’est permettre à chacun, femmes et
hommes de l’entreprise, de donner le meilleur de soi dans le respect de son
équilibre,
et d’être ainsi acteur de la performance collective. C’est accompagner
cette alchimie humaine prenant en compte l’individuel, le collectif et
l’environnement.

Et pour vous, qu’en est-il de la performance ?