L’envol de l’enfant

L'envol de l'enfantC’est la rentrée des classes, la reprise du travail, le démarrage des études, la continuité pour d’autres…bref pour beaucoup d’entre nous, petits et grands, un nouveau départ…

Et la voilà partie. Comme peut-être certains de vos enfants sont déjà partis ou en train de partir… Mais dans mon poulailler c’est la première fois que l’une prend son envol…une poule en moins sur trois…Et un coeur de maman poule qui pleure. Oui cela faisait une année qu’elle préparait son envol, que je l’accompagnais , que nous nous préparions. Que dis-je, 18 ans ! Que je l’accompagnais, activement ! Car très tôt (peut-être même trop tôt ?) autonomie et responsabilité ont pris sens dans leur vie…Ce que peut-être un jour elles me reprocheront d’ailleurs, d’avoir trop vite voulu les faire grandir… Lire la suite « L’envol de l’enfant »

Le chagrin

LeChagrin_christele_perrot Le chagrin.

Tapi au fond, tout au fond, il était là. Enfoui, profondément enfoui et enfermé derrière une porte blindée.

Car oui, il dérangeait, il ne pouvait se partager et personne n’avait envie d’en entendre parler.

De temps en temps ébranlé, mais jamais suffisamment pour enfin émerger, déborder.

Puis comme foudroyé, la porte fut fracassée et tel un volcan trop longtemps endormi, il s’est engouffré pour pouvoir déferler.

Alors comme un râle venu du plus profond de l’abîme, de violents sanglots trop longtemps étouffés, refoulés, se sont déchainés pour l’innonder, la submerger.

Soif d’exister, d’être écouté, dorloté…Ce chagrin qu’elle ne savait point nommer… Ce chagrin qui lave, putifie, régénère et qui n’en finit plus s’il n’est point exprimé.

A ce chagrin trop souvent oublié, renié. A tous ceux qui se sentent noyés, submergés, je dédie ce billet et ces quelques lignes qui m’ont permis de le nommer tandis que j’étais bouleversée :

Lire la suite « Le chagrin »