Révolution relationnelle

Charte_Fablab_axcimeSavez-vous ce qu’est un « Fablab » ?

Je viens de le découvrir en accompagnant des dirigeants d’entreprises d’un club que j’anime au sein de l’APM (Association Progrès du Management) au Faclab de Genevilliers qui est le Fablab de l’Université de Cergy Pontoise.

J’ai presque été émue en découvrant ce lieu. Un lieu de vie et d’apprentissage, de partage, favorisant la coopération, la collaboration, la responsabilisation, la diversité, la bienveillance, la confiance et l’accueil. Tous les ingrédients nécessaires pour développer la créativité et l’innovation, le poumon de l’entreprise.

Mettre à jour les talents, les encourager, les développer et les faire fructifier. Oser prendre des risques. Au lieu de penser « assurance » faire confiance !

Se lier et se relier. A soi et à l’autre. Pour contribuer ainsi à faire grandir l’humanité. Seul et ensemble. N’est-ce pas notre vocation ?

Pourquoi ai-je été ainsi émue ? Parce que j’aurais adoré apprendre ainsi à l’école. Un lieu où je me suis profondément ennuyée et où j’ai du développer des pratiques collaboratives interdites pour m’en sortir le mieux possible et réussir. Parce que je vois encore aujourd’hui, au travers de mes enfants, l’écart qui se creuse entre ce système archaïque et ancestral de l’éducation nationale et la révolution que nous sommes en train de vivre. Une révolution industrielle qui engendre une révolution relationnelle.

Pas plus tard qu’hier mes filles me racontaient qu’un élève redoublant sa seconde était venu suivre un cours de première. En cachette. Découvert au bout de quelques instants de cours, il s’est fait sortir violemment et l’ensemble de la classe a été puni de n’avoir rien dit. Que c’est triste je trouve d’en être encore là. Je leur ai dit que je trouvais cette prise d’initiative géniale et je regrette qu’un professeur ne soit pas en mesure de la valoriser. Pour cet élève et pour l’ensemble de la classe.

D’un mode de transmission patriarcal encore omniprésent, issu d’une culture judéo-chrétienne profondément enracinée, nous sommes en train de muter vers des pratiques collaboratives qui nous amènent à re-penser et à ré-inventer nos modes relationnelles.

Wikipédia, airbnb, bablacar, drivyles fablabs…de nouveaux modèles « d’entreprises », source d’inspiration pour repenser nos organisations, nos façons de diriger, d’éduquer, de rencontrer l’autre.

De nouvelles façons de vivre et d’habiter nos relations.

 

Photo : la charte des Fablabs prise au Faclab de Genevilliers

Une réflexion sur “Révolution relationnelle

  1. Que ça fait du bien de lire ces lignes de notre époque !

    Je déjeunais, récemment, avec un directeur d’école élémentaire… fier de m’annoncer que ses enfants (12 et 10 ans) ne s’intéressaient pas « à tous ces réseaux qui ne servent à rien » !

    L’ouverture… ça s’enseigne dès la maternelle !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s