Incertitudes, repères et opportunités – Apm

« Le temps des incertitudes, repères et opportunités ». Logo_APM_

C’était le thème de la dernière soirée organisée par l’Apm (Association Progrès du Management)
pour ses experts et ses adhérents dirigeants d’entreprise. Avec comme invités Luc ferry, Christophe André et Isaac Getz.

Voici ce que j’ ai retenu de ces partages et échanges :

Tandis que les sociétés anciennes étaient gouvernées par les coutumes, les traditions, les révolutions successives nous ont menés vers un monde dont l’innovation est devenue la loi. Et aujourd’hui tout dirigeant d’entreprise qui tente d’y échapper est « mort ». LA REVOLUTION DE L'AMOUR

Alors que le Général de Gaulle parlait à ‘époque d’amélioration des conditions de vie, de mieux être, de liberté…aujourd’hui notre société a perdu le sens de ce pourquoi elle innove. Nous ne savons plus pourquoi et vers quoi nous allons. Le monde nous échappe et toute tentative de prise de pouvoir des politiques nationales reste vaine.

Nous avons perdu le sens de l’histoire et nous sommes plongés dans l’incertitude. Tandis que nos ancêtres avaient la garantie d’un emploi à vie dans la même société, que les couplent duraient toute la vie…Nos enfants connaîtront sans doute 3 ou 4 métiers et plusieurs mariages….

Cette évolution a pour conséquence le développement de pathologies caractérisées par des états d’anxiété généralisée, notamment pour des personnes dont le seuil de tolérance à l’incertitude est plus faible que pour d’autres. Psychologie de la peur

En effet, il est prouvé que l’incertitude constitue une menace pour tout animal vivant. Chacun d’entre nous, à des niveaux différents, appréhende l’incertitude et va donc avoir en lui ce besoin irrésistible de la contrôler. Elle devient plaisir lorsqu’il s’agit de cadeaux…et nous en acceptons une certaine dose lorsque nous sommes rassurés sur son issue.

Dans un monde où celle-ci n’a fait que s’accroître au cours des dernières décennies, chacun est alors amené à développer sa capacité à accepter l’incertitude en soi, à la tolérer davantage (à des degrés différents en fonction du seuil de tolérance de chacun).

Par exemple, inviter des copains à dîner et les recevoir sans avoir préparer le dîner ou partir en week-end sans réserver de nuits d’hôtel ! Mais peut-être le faites vous déjà ?!

Kant disait ainsi « On mesure l’intelligence d’un individu à la quantité d’incertitudes qu’il est capable de supporter ».

Au niveau de l’entreprise, alors que l’on parle crise, il est intéressant d’étudier celles qui prospèrent dans l’incertitude, qui font des obstacles, des opportunités.

Isaac getz, prends l’exemple de l’entreprise Finlandaise SOL (nettoyage) qui connait depuis 2008 une croissance de 15% et une marge moyenne de 8%. Cette entreprise familiale, qui compte aujourd’hui 8000 personnes contre 100 à l’origine est dirigée par une femme qui vit l’incertitude comme une opportunité.

Cette chef d’entreprise a très vite compris que la valeur économique de son entreprise résidait au niveau de ses collaborateurs. Qu’elle devait mettre en place un cadre leur permettant de donner le meilleur d’eux-même c’est à dire qui favorise à la fois :

– le traitement de chacun en tant qu’être humain,

– la prise d’initiative,

– Et la possibilité pour chacun de mettre en oeuvre son initiative.

Pour conclure, je dirai qu’il est de notre ressort, chacun à notre niveau, de mettre en place ce cadre qui permette la satisfaction des besoins fondamentaux de chacun. Que ce soit dans nos familles en tant que parents, en tant qu’homme politique, et/ou en tant que dirigeant d’entreprise.

Un cadre qui garantisse à chacun la sécurité, le respect dont il a besoin pour s’épanouir en tant qu’être humain, et trouver ainsi du sens dans ce qu’il entreprend.

Dans un monde qui véhicule, à mon sens, aujourd’hui, davantage des valeurs de consommation, au détriment de la spiritualité et du sens qui sont néanmoins bien là (cf succès des Hommes et des Dieux), nous avons à semer chez nos enfants le goût pour autre chose autrement.

Je crois qu’il en est de notre responsabilité pour les aider à grandir ; A se sentir en confiance et à trouver en eux une sécurité intérieure qui puisse les amener à donner le meilleur d’eux même dans monde incertain sur lequel ils n’ont pas la main.

Eux qui seront demain à la tête de nos pays et de nos entreprises.

Que faites-vous de l’incertitude ? comment la vivez-vous ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s