Le phare

Phare_christele_chauchereau Je suis dans la tempête depuis ces 4 derniers mois. Vous avez sans doute remarqué que je n’ai plus écris mais je ne pouvais plus.. je n’avais plus l’énergie, le goût, l’envie, l’inspiration…je ne pouvais plus donner.

J’ai eu besoin de me recentrer, de gérer au mieux mes énergies physiques, mentales et émotionnelles…et grâce à Anna Piot, aujourd’hui, je reprends la plume….alors que je me demandais comment revenir vers vous…

Grâce à Anna, car, timidement, je suis retournée me promener aujourd’hui sur les blogs que j’aime et je suis tombée sur son dernier billet « Tu es comme un phare ». Merci Anna pour ce cadeau.

Car le phare est une métaphore importante qui m’accompagne dans la Vie. Encore plus aujourd’hui qu’hier…

Le phare est celui qui indique ma direction, là où je veux aller, ce qui compte le plus à mes yeux, ce qui fait sens pour moi. Il est ma lumière. Et dans la tempête que je traverse actuellement, il est mon guide, celui qui m’aide à garder mon cap. Il tient bon, il est solide, il est ancré, profond…et quelque soit la taille des vagues, j’arrive ainsi, même si je prends l’eau de temps en temps, à garder en ligne ma boussole.

Il y a des moments d’accalmie qui me permettent d’écoper et de reprendre des forces pour la prochaine vague…et je sais qu’après la tempête, il y a toujours le beau temps…

Je me sers également de cette métaphore dans mes coaching. car pour moi le leader est également un phare pour ses équipes, ses collaborateurs. Il montre la direction, il éclaire, il guide, il avance contre vents et marées et je trouve intéressant de se demander en tant que manager « comment je peux être le phare de mon équipe et quel phare je suis ? »…

Être un phare, c’est aussi développer des attitudes de coach pour permettre à l’autre de grandir, de se développer et de trouver en lui les ressources dont il a besoin pour poursuivre sa route.

Qu’est-ce que représente le phare pour vous ?

9 réflexions sur “Le phare

  1. Je me retrouve dans ce que tu écris à propos de la tempête et du manque d’énergie qui parfois nous surprend.
    Et dans ces moments de doutes j’ai aussi un phare à ma disposition avec quelques gardiens…
    Je découvre ton blog, je continue mon exploration…

  2. Luc, Je te souhaite la bienvenue !
    Effectivement je te rejoins, j’ai aussi mes gardiens
    du phare qui sont des personnes pour moi
    ressources et qui m’accompagnent
    dans la tempête… Et dans la vie. A bientôt et
    merci🙂
    Christele

  3. Hello Christèle,
    j’aime bien ton blog. J’espère que nous aurons prochainement l’occasion d’échanger sur nos expériences de formation… et de ton blog!
    A bientôt?
    Katelijne

  4. Bonjour Christèle, bonjour à tous.
    J’ai adoré ces trois jours de formation, où ta personnalité a permis a chacun de se sentir au mieux dans le groupe et d’exploiter au mieux tes enseignements.
    Nous avons bien ri et beaucoup appris.
    Enfin, le livre que tu m’as conseillé (« Le livre tibétain de la vie et de la mort ») est merveilleux. Il m’accompagne depuis vendredi à forte dose.
    Déjà sensibilisé à la pleine conscience par mes expèriences et mes dernières lectures, je découvre les fondements/principes qui permettent de s’approcher de l’éveil.
    Et prendre conscience de l’existence de la pleine conscience et en faire son objectif de vie n’est-il pas le premier pas ?
    A bientôt,
    Stéphane

  5. Bienvenue Stéphane et merci. Cela me fait plaisir de te retrouver ici sur ce blog.
    Je suis également toujours dans la lecture du « Livre tibétain de la vie et de la mort » de Sogyal Rinpoché.
    Je considère ce livre comme une bible..à lire..relire..méditer..
    Actuellement je suis dans la partie sur l’accompagnement des personnes en fin de vie. Cela me fait réfléchir encore davantage sur « le détachement ».
    Détachement matériel bien sûr mais aussi par rapport à ceux que nous aimons. Notre famille, amoureux, compagnes, compagnons, amis…enfants. Laisser mourir ceux que nous aimons…
    Laisser partir l’autre… pour peut-être le retrouver autrement, sur un autre mode…ou peut-être pas…savoir dire au revoir…et pas seulement quand il s’agit de mourir…Christèle

  6. Bonjour Christelle,
    Nous avons un point commun, cette magnifique course humanitaire que tu as entreprise il y a qq temps, je vais la découvrir prochainement. Quelle belle aventure humaine et quel beau challenge de vie, ce sont ces deux moteurs qui ont résonné en moi.
    A bientôt

  7. Chère Anne-Marie, une très belle aventure humaine…Donner, se donner, partager…et aller au bout de ses rêves…et surtout « avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue » !. Je te souhaite un très beau voyage. Amitiés Sénégazelloise. Christèle

  8. Pingback: Traversée « Christèle Perrot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s