Liberté masquée – Pour une écologie du lien

Illustration de la Statue de la Liberté portant un masque. Science Photo Library via AFP

Mardi 14 avril 2020.

Vivre avec des masques ? !

Qu’en est-il de ma liberté d’« être humain » ?

De mon libre-arbitre ?

Jusqu’où accepter le « diktat » des autorités ?

 

Juste respirer et inspirer,

Librement.

Te regarder t’approcher, te sourire, te tendre la main, toi l’étranger,

Librement.

Te rencontrer, t’embrasser, te toucher, nous toucher, te visiter,

Librement.

 

Qu’avez-vous fait de notre terre ?

Qu’avons-nous fait de notre nature ?

Tristesse. Colère.

Colère. Tristesse.

 

Vivre avec des masques ? !

Eau, oiseaux, air, montagnes, ciel, lune, soleil, étoiles, terre, sauvez-moi ! Ici, je vous respire, je vous inspire, je me remplis de vous.

Je sens comme l’étau d’une prison que nous avons créée se resserrer. Dans quelques jours, Paris distribuera des masques. Plusieurs villes ont déjà annoncé son port obligatoire.

Ma liberté masquée ?

Laissez-moi respirer.

Ou je préfère m’enfuir,

Ou je préfère mourir.

Non,

Je vais vivre,

Ici.

Dans un bain de terre.

Extrait « Pour une écologie du lien » en version numérique ici et dans vos librairies digitales. Prochainement en version papier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s