Face à la terreur

sms-face à la terreur_christele perrotFace à la terreur, et surtout, face à ce que notre monde multi-connecté en fait, que dire à nos enfants ?

Au lendemain des attentats du vendredi 13 novembre à Paris, sms envoyé à mes trois filles qui ont 17 ans, 17 ans et 15 ans.

« Mes chéries, je vous demande d’arrêter de regarder les vidéos et d’éviter de rester connectées en boucle à l’actualité. Oui c’est horrible et dramatique mais nous devons continuer à vivre et ne pas les laisser nous terroriser. Nous devons éviter de nous laisser embarquer par nos émotions négatives générées par les médias, et ne pas les entretenir en continuant à alimenter les discussions sur les détails de l’horreur. Je compte sur vous, pour être, avec vos amis, acteurs dans ce sens. Pour aider chacun chacune à reprendre le chemin de la vie, de l’engagement dans nos activités quotidiennes, de la confiance dans notre capacité à construire un monde meilleur. Continuons à être heureux, à faire la fête, à sortir, c’est le meilleur moyen de ne pas leur montrer que nous subissons et de démontrer que nous restons libres. Ils cherchent à prendre le pouvoir par la terreur, ne laissons pas la terreur nous envahir et cessons de la nourrir. Un des meilleurs moyens est de nous couper de toute l’information toxique qui nous arrive et nous pollue. Gardez confiance mes chéries, en vous et en la vie.  Je vous aime. Maman »

Nous n’avons pas le pouvoir d’éradiquer la terreur mais nous avons le pouvoir de la combattre. D’être porteurs de lumière par nos pensées, nos mots et nos actes, en nous engageant dans chacun de nos jours et en prenons le plus grand soin de ce sur quoi nous avons la main : nous-mêmes. Chaque matin le jours se lève, quoiqu’il arrive. La pluie continue à tomber, le soleil à briller, les oiseaux à chanter et la sève à circuler…comme un appel à nous réveiller pour continuer à être et à faire ce pourquoi nous sommes nés. Il en est de notre responsabilité. Pour nous et pour nos enfants.

Une réflexion sur “Face à la terreur

  1. Tu as raison il ne faut pas céder à la peur. Chacun d’entre nous est porteur d avenir, pour nous-mêmes et pour ceux qui nous entourent. L’ enthousiasme que nous mettons dans notre quotidien, dans nos projets et dans nos échanges avec les autres est le ciment de la société de demain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s