Si la vie m’était contée

Si la vie m’était contée…parce que grâce à eux j’ai voyagé, médité, réfléchi sur la vie écrite par d’autres, sur d’autres points de vue, d’autres représentations, d’autres croyances…d’autres vies. Et j’ai aussi été inspirée, guidée, émue, touchée.

Le Sari rose de Javier Moro. J’ai été transportée par cette histoire vraie. L’histoire de cette famille. Le destin de ces femmes, Indira Gandhi (la fille de Nehru) et sa belle fille Sonia. Leur combat pour la vie de ce peuple. Il m’a donné de l’énergie pour poursuivre les rêves qui sont les miens et j’ai été passionnée par la découverte de l’Inde d’aujourd’hui. Sa diversité, sa complexité.

La phrase que je garde :

« Souviens-toi, tout ce qui fait mal rend plus fort. Beaucoup ne la supportent pas, mais un petit nombre de gens grandissent dans la souffrance. Sois fort dans ton corps et dans ton âme et apprends l’endurance ». Indira Gandhi qui écrit à son fils qui est en prison.

Kafka sur le rivage de Haruki Murakami. J’aime le côté fantastique et imaginaire, la part du rêve et du voyage dans ce conte initiatique. Les liens que je peux tisser avec « grandir et devenir adulte » et les différents personnages qui nous habitent. Continuer la lecture de Si la vie m’était contée