S’apprendre formateur

Nils udo s'apprendre formateur_christele_chauchereau
Pour devenir formateur, j’ai ressenti le besoin de suivre une formation, et dans ce contexte, j’ai choisi le parcours certifiant de « formateur professionnel » à la CEGOS.

Au-delà des techniques, des fondamentaux pédagogiques, j’ai découvert des aspects inexploités de ma personnalité. Ce face à face avec moi-même m’a permis par la suite d’aller à la rencontre de l’autre.

Le premier jour de ce parcours, je me suis retrouvée face à une femme, Christine, toute de noire vêtue, d’un naturel qui me semblait plutôt introverti…très loin de l’image que je m’étais faite du formateur !

Extravertie que je suis, spontanée, à l’aise dans la prise de parole en public, emphatique… J’avais dans l’idée que je disposais de toutes les qualités du « bon » formateur.

Face à Christine, j’ai mesuré l‘importance des qualités de l’introversion dans le métier de formateur: le calme, le silence, la réflexion (comme préalable à l’action) ; c’est à dire un autre rythme, différent, plus lent que celui qui était le mien.

Ce fut une période inconfortable, de remises en question, de prise de conscience de mon incompétence et du chemin à parcourir.

Lire la suite « S’apprendre formateur »

Ma rencontre avec le MBTI

MBTI_christelechauchereau
J’ai découvert le MBTI (Myers Briggs Type Indicator) lors d’une formation il y a quelques années, alors que j’étais encore dans la banque.

A l’époque, ce fut pour moi une révélation. Grâce à cet outil j’ai pu formaliser un certain nombre de mes comportements et surtout comprendre le fonctionnement de l’Autre, et sortir des jugements hâtifs que je pouvais avoir.
Jugement du type : « il est lent, il est mou, il n' est pas clair, il ne dit pas ce qu’il fait …. Il ne dit jamais rien, je ne sais pas ce qu’il pense, il est psycho-rigide etc»….. Des jugements enfermant qui me coupaient de la relation à l’autre…. Et qui sont fortement ancrés dans notre culture judéo-chrétienne (il est « comme-ci » il est « comme ça » ; il n’est « pas comme-ci » ; il n’est « pas comme ça » !!)

J’ai juste compris que l’autre est « différence » et « complémentarité ». Cela m’a permis de le rencontrer avec un regard nouveau et bienveillant….de m’adapter et d’envisager les différences comme une opportunité et non plus comme un frein. (C’est encore un travail de tous les jours !!) 

A ce jour j’ai fait passer environ 500 MBTI, essentiellement dans le cadre de formations managériales, négociation, développement personnel…. Toujours dans un objectif de «mieux se connaître pour mieux comprendre l’autre» ; et je suis systématiquement interpellée par l’éveil et le questionnement que cet outil suscite…Des incompréhensions qui sont enfin levées, des réponses à des difficultés relationnelles qui sont trouvées et ce qui est signifiant aussi, c’est le sentiment de solidarité qui naît entre des personnes qui découvrent leur fonctionnement similaire et/ou complémentaire tandis qu'elles se sentaient bien seules auparavant.

Comme tout outil, je l’utilise juste comme un support qui permet à partir d’un langage commun de traiter et travailler des problématiques qui touchent au management, à la communication, à l’équipe notamment. Et ce que j’ai juste envie de transmettre c’est l’ouverture à l’autre, le développement de la bienveillance et l’importance de la complémentarité qui permet de construire sur la diversité.

C’est une ouverture sur une façon d’aborder la relation à l’autre que nous n’avons pas apprise, ni à l’école, ni dans les livres et qui me semble fondamentale et cruciale pour contribuer et/ou accompagner la performance individuelle et collective.

Mon profil MBTI : ESFP ; Et vous ?

Je vous invite à lire :
"les types de personnalité" Pierre Cauvin et Geneviève Cailloux.

MBTI1_christelechauchereau 

Devenir coach

Devenir coach_christelechauchereau
Je suis souvent interrogée par ceux qui souhaitent devenir coach où développer des qualités de coach, sur le parcours à suivre… pour arriver au métier de coach.

Il y a quelques années, je n'avais aucune idée de ce qu'était le coaching, et ce terme tellement galvaudé ne signifiait rien pour moi.

Déjà engagée sur le chemin des relations humaines, j'ai alors suivi 2 jours d'initiation au Dojo pour en savoir davantage et convaincue par le métier et l'école…. je me suis lancée !

J'ai choisi de suivre une formation certifiante au DOJO, un parcours riche, professionnel, aidant, formateur, confrontant… qui m'a permis d'intégrer mon identité de coach, et de m'apporter des outils, un cadre, une déontologie qui me semblent nécessaires à l'exercice du métier de coach.

Néanmoins, je considère ce parcours de formation comme un préambule et une partie seulement de ma formation que je poursuis en continue grâce à la supervision d'une part, à la poursuite de mon travail de développement personnel et, en 2009, à un cursus de formation sur l'approche systémique avec J.A Malarewicz.

J'ai toujours le sentiment de continuer à "devenir coach", grâce à la pratique et l'expérience…

Maintenant il y a autant de chemins que de coachs…

Pour certains il est important de passer par une école… d'autres choisiront des formations sur des approches telle que la PNL, l'analyse transactionnelle, la
communication non violente de Marshall Rozenberg….

En tout état de cause, le travail sur soi et une formation continue me semblent indispensables….et puis chacun sa route !

Voici quelques écoles référentes qui forment au métier de coach :

Le Dojo

Transformance (Vincent Lehnardt)

International Mozaik

Il y en a d'autres…participer aux soirées d'informations pour choisir ce qui vous convient.

Et je vous invite également à visiter le blog "Devenir Coach" par Anna Piot.

Quelles sont vos expériences de formation au coaching ?

La relation à l’argent

Argent_christelechauchereau
Pour moi l’argent, c’était l’autonomie, l’indépendance, la liberté,
projections nourries par la place de l’argent dans mon éducation et mon
histoire familiale.

Puis j’ai rencontré Chine Lanzmann et j’ai été interpellée par la formation
qu’elle délivre sur « la relation à l’argent », basée sur la méthode de Peter Koenig.

Lors de cette formation, j’ai mesuré combien notre relation à l’argent est
conditionnée par notre histoire familiale
, et que chacun d’entre nous (la
plupart…), avons des projections sur l’argent.

Pour ceux qui font des projections négatives comme « l’argent c’est
sale, le pouvoir, le conflit… », ils se débrouillent, en général, pour ne
pas en avoir et ne pas en gagner, jusqu’à pour certains même, se retrouver en
situation de précarité.

A l’inverse, pour ceux, pour qui l’argent représente l’Amour, la sécurité,
la liberté
….Habités par la peur d’en manquer, ils mettent en œuvre des actions pour
en gagner toujours davantage.

Or l’argent c’est bien neutre ! un billet de 20 euros n’est rien
d’autre que 20 euros !

Et je remercie Chine de m’avoir éclairée et accompagnée dans cette démarche,
qui m’a permis de me  ré approprier l'autonomie et l'indépendance que je projetais dans l'argent et qui sont
bien en moi !

Une formation riche et intéressante !

Qu’est ce que représente pour vous l’argent ?

Le développement personnel ?

Axcime_2
Il y a encore quelques années, je ne comprenais pas le terme de développement personnel !?

Le mien a commencé grâce à la thérapie….
Et j'y suis allée à reculons…. ce n'était bien évidemment pas pour moi, je n'en avais pas besoin, je savais me débrouiller seule et puis je me suis pris un Mur !…. alors seule ce n'était plus possible… j'ai cherché de l'aide et je me suis faite accompagnée.
Aujourd'hui j'en parle comme d'une très belle opportunité !

Je poursuis mon développement personnel, toujours grâce à la thérapie analytique (basée sur les travaux de Jung), mais également dans la poursuite de ma formation. Aujourd'hui et pour l'année à venir, sur l'approche systémique avec Jacques Antoine Malarewicz avec qui je suis également en groupe de supervision.

J'ai beaucoup de plaisir à accompagner des hommes et des femmes de l'organisation sur ce chemin du développement personnel, incontournable, il me semble, pour grandir.

En ce moment j'anime une formation qui s'intitule "mieux se connaître pour mieux communiquer". J'utilise le MBTI qui permet de formaliser ses préférences comportementales, d'identifier ses points forts et ses points de développement dans la communication et d'améliorer ainsi sa communication, grâce à l'introspection, les partages d'expériences, et les mises en situation.

Et vous, quelle est votre expérience du développement personnel ?