Demain dès aujourd’hui

DEMAIN_AFFICHE-250x340_christele_perrotJ’ai commencé mon année en allant voir le documentaire « Demain » réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent. Suite à la publication en 2012 de l’étude qui révèle la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100, Mélanie et Cyril accompagnés d’une équipe de 4 personnes, sont partis rencontrer les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation, pour éviter cette catastrophe et participer à la construction du monde de demain. Ils partagent ainsi dans ce documentaire les initiatives positives qui sont aujourd’hui réalisées par des hommes et des femmes engagés dans leur vie, pour la Vie.

Un témoignage qui permet à chacun(e) de se sentir concerné et de prendre, reprendre le pouvoir sur sa vie au service de la Vie. Quelle satisfaction de savoir que oui nous avons le pouvoir de changer le monde ! Chacun, chacune, là où nous sommes et à notre mesure.

En ce début d’année, cela m’inspire, m’encourage et me met en joie de rencontrer ceux qui sont engagés pour la transformation de notre monde. Ceux qui ont à coeur de développer la responsabilité individuelle pour construire un monde autrement. Un monde qui respecte la nature dans toutes ses dimensions. A commencer par la Terre. Celle qui nous permet de respirer et de nous nourrir, celle qui nous permet de tenir debout et de marcher. De vivre. Celle sur laquelle nous avons mis/nous mettons au monde des enfants et à qui nous la laisserons (dans quel état ?) Celle que nous sommes en train de tuer si nous ne changeons pas nos systèmes de pensées pour agir autrement. Celle dont nous avons la responsabilité pour un temps, car nous ne sommes que locataires ! Lire la suite

Aujourd’hui je choisis la joie !

Aujourd'hui je choisis la joieFace à la terreur qui est venue éveiller en moi la colère, la tristesse, le dégoût, la rage…la violence…et couvrir d’un voile de cendre mon état interne de bonheur au point de me sentir « plombée », j’ai éprouvé le besoin de trouver une façon de raviver ma joie, de la nourrir et de l’entretenir, au quotidien.

J’ai cherché à me renforcer pour mieux continuer à aller bien quand le monde va mal. Pour garder cette juste distance qui me permet de me sentir concernée sans pour autant me laisser abîmée par ce qui ne m’appartient pas, par ce sur quoi je n’ai pas la main. Je n’ai pas la main sur les autres et le reste du monde. Par contre, j’ai la main sur moi, et si je vais bien, je contribue aussi à aider les autres à aller bien, et à construire un monde qui va mieux.

En plus des « bains d’amour » que j’ai multiplié avec ceux que j’aime, je me suis tournée vers ceux que je nomme mes « passeurs de vie ». Ce sont ceux qui par leurs mots me transmettent aussi la vie et m’aident à me re-connecter à ce qui me permet de continuer à marcher, sans perdre pied, quand je me sens ébranlée par un environnement qui va mal. Lire la suite

Face à la terreur

sms-face à la terreur_christele perrotFace à la terreur, et surtout, face à ce que notre monde multi-connecté en fait, que dire à nos enfants ?

Au lendemain des attentats du vendredi 13 novembre à Paris, sms envoyé à mes trois filles qui ont 17 ans, 17 ans et 15 ans.

« Mes chéries, je vous demande d’arrêter de regarder les vidéos et d’éviter de rester connectées en boucle à l’actualité. Oui c’est horrible et dramatique mais nous devons continuer à vivre et ne pas les laisser nous terroriser. Nous devons éviter de nous laisser embarquer par nos émotions négatives générées par les médias, et ne pas les entretenir en continuant à alimenter les discussions sur les détails de l’horreur. Je compte sur vous, pour être, avec vos amis, acteurs dans ce sens. Pour aider chacun chacune à reprendre le chemin de la vie, de l’engagement dans nos activités quotidiennes, de la confiance dans notre capacité à construire un monde meilleur. Continuons à être heureux, à faire la fête, à sortir, c’est le meilleur moyen de ne pas leur montrer que nous subissons et de démontrer que nous restons libres. Ils cherchent à prendre le pouvoir par la terreur, ne laissons pas la terreur nous envahir et cessons de la nourrir. Un des meilleurs moyens est de nous couper de toute l’information toxique qui nous arrive et nous pollue. Gardez confiance mes chéries, en vous et en la vie.  Je vous aime. Maman »

Nous n’avons pas le pouvoir d’éradiquer la terreur mais nous avons le pouvoir de la combattre. D’être porteurs de lumière par nos pensées, nos mots et nos actes, en nous engageant dans chacun de nos jours et en prenons le plus grand soin de ce sur quoi nous avons la main : nous-mêmes. Chaque matin le jours se lève, quoiqu’il arrive. La pluie continue à tomber, le soleil à briller, les oiseaux à chanter et la sève à circuler…comme un appel à nous réveiller pour continuer à être et à faire ce pourquoi nous sommes nés. Il en est de notre responsabilité. Pour nous et pour nos enfants.

Eloge de la none tantrique

J’ai sept ans. Je suis en cours de gymnastique avec comme exercice du jour : grimper en haut d’une corde lisse. C’est bien difficile pour la petite fille que je suis. Jsex&sixty - éloge de la none tantriquee suis nulle en la matière et ce n’est vraiment pas mon truc. Je me revois, tant bien que mal, m’agripper et me hisser, pour atteindre ce sommet, lorsque je sens tout à coup dans mon bas ventre une douce chaleur qui m’envahit jusqu’à l’avènement d’une jouissance extrême.

Mais que m’arrive-t-il ? Comment je vais redescendre de là ? J’ai si peur d’être démasquée par mes petits camarades ou par la maîtresse, accrochée à cette corde ! Vous imaginez bien qu’à compter de ce jour, les cours de gymnastique et mes montées de corde prirent une autre dimension, et c’est en dansant que je m’y rendais !

Ainsi, c’est bien jeune que j’ai eu la chance de découvrir le désir/le plaisir au creux de ma chair, plaisir que j’ai su accueillir et qui ne devait plus me quitter… avec malgré tout, pendant un certain nombre d’années, une culpabilité nourrie et entretenue par les protagonistes de la religion catholique qui se chargeaient de mon éducation sexuelle sur le mode « ma fille tu seras vierge à ton mariage  » ! Lire la suite

Ange et démon

ange-et-demonC’est vendredi. Je me sens heureuse, amoureuse et c’est le coeur en fête que je m’en vais travailler.

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais d’habitude je ne suis pas très gâtée par le facteur. Mises à part des factures, je ne reçois rien d’autre ou presque, et désormais, si j’ouvre la boîte aux lettres une fois par semaine, quand je n’oublie pas, c’est bien le grand maximum. Mais ce matin là, il me fait un joli cadeau, le facteur. Tandis que je marche direction mon bureau, par une grisaille qui annonce l’automne, il arrête sa camionnette jaune à côté de moi :

« – Bonjour, vous avez de très jolies bottes…et en plus vous êtes ravissante. Je vous souhaite une bonne journée !

–  Bonjour, merci, c’est gentil !

– Et ?…Vous avez un mari ?

– Non, je n’ai pas de mari, j’ai un chéri.

– Et bien il a de la chance ! Bonne journée ! » Lire la suite

Du burn out à la performance que choisir ?

C’était au printemps du Networking, organisé par Emmanuelle Gagliardi et Carole Michelon, dirigeantes de l’agence Connecting Women, face à 200 femmes. Un sujet que je décline en conférences/ateliers/formations au sein même des entreprises. Sur le thème de l’équilibre et de la performance grâce à mon approche « équi-vieS © »

 

Réinventons les diversités

réinventons les diversités_christeleperrot_patrick_banon« Réinventons les diversités » c’est le titre du livre de Patrick Banon, spécialisé en systèmes de pensée et sciences religieuses, chercheur affilié à la Chaire Management&Diversité de l’université Paris-Dauphine, que j’ai eu le plaisir d’accueillir récemment au sein du club de dirigeants apm (association Progrès Management) que j’accompagne.

C’est aussi un sujet qui m’anime et qui est au coeur de mes démarches professionnelles, qui consistent à accompagner les entreprises dans la mise en oeuvre des politiques diversités. Convaincue que c’est dans cette diversité à construire que se trouve la principale source de création de valeur pour l’entreprise d’aujourd’hui et de demain. En d’autres termes, cela consiste à aider les dirigeants et leurs équipes à intégrer la singularité. C’est à dire l’unique, le différent, le autrement. Cette altérité qui vient s’exprimer et se stigmatiser aujourd’hui sur les sujets de la mixité, du handicap, de l’inter-générationnel, du religieux, de l’orientation sexuelle… Mais qui, de mon point de vue, parle en premier lieu de ce qui se joue en chacun de nous dans notre difficulté à accueillir et intégrer « l’autre » en nous  dans toutes ses dimensions.

Notre relation au « différent » parle de nous, que ce soit dans notre façon de l’admirer et/ou de le dénigrer. Notre façon d’appréhender, de regarder le handicap visible ou non, la femme ou l’homme…parle de notre relation à nos propres handicaps, de notre relation au principe féminin et au principe masculin… dont nous sommes tous porteurs, hommes et femmes. Lire la suite